• Nous sommes passés de six années de déficits budgétaires à quatre budgets équilibrés consécutifs, une performance saluée par l’agence de notation Standard & Poor’s qui a relevé la cote de crédit du Québec pour la première fois en 25  ans.

  • Le Québec a franchi une nouvelle étape en s’attaquant au remboursement de la dette grâce au Fonds des générations. C’est la première fois depuis la fin des années 1950 que la dette du Québec diminue.

  • La croissance économique, qui était de 1,0 % en 2015, a atteint 3,1 % en 2017; la plus forte croissance de ce genre en près de 20 ans.

  • Depuis mai 2014, il s’est créé au Québec 214 600 emplois, confirmant que nous sommes en voie d’atteindre la cible de 250 000 emplois en cinq ans.

  • Le taux de chômage a chuté dans toutes les régions du Québec. Nous sommes passés d’un taux de 7,8 % en mai 2014 à un seuil historiquement bas, quatre ans plus tard, de 5,3 %.

  • Nous avons mis fin au système du « premier arrivé, premier servi ». Les nouveaux arrivants sont maintenant priorisés lorsque leur profil répond aux besoins de nos entreprises, pour favoriser la croissance économique de toutes nos régions.

  • Le taux d’imposition pour la classe moyenne est à son plus bas en plus de 30 ans.

  • Une famille québécoise de la classe moyenne avec deux enfants profite maintenant d’une hausse de son revenu disponible de 1 500 $ par année.

  • Le Québec est au premier rang des provinces canadiennes pour le taux de faible revenu, avec le taux le plus bas de son histoire.