• Nous avons procédé à la plus grande décentralisation de pouvoirs vers les municipalités de l’histoire du Québec, afin qu’elles assurent leur autonomie et leur vitalité.

  • Plus de 560 M$ seront investis par les régions dans les régions, notamment via le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), pour faire émerger des projets porteurs.

  • L’industrie forestière et ses travailleurs ont eu notre gouvernement à leurs côtés alors que les États-Unis imposent des droits compensateurs sur le bois d’œuvre.

  • Les 500 000 travailleurs agricoles, des pêches et de la transformation profiteront des 5 G$ sur 5 ans prévus à la Politique bioalimentaire, notre vision commune pour répondre aux attentes des consommateurs et propulser les produits de chez nous.